HGC : en route pour la Suède

Lors de la Mêlée Ouest, les joueurs de Team Dignitas ont défendu leur titre de champions des IEM Katowice contre Zealots au terme d’une finale haletante au meilleur des 7 manches. Du côté de la Mêlée Est, Ballistix s’est imposé face à Gen.G (anciennement KSV Black) dans l’une des séries les plus serrées de l’histoire du HGC. Ces mastodontes retrouveront les meilleures équipes de Heroes of the Storm du monde entier à Jönköping pour le Choc de mi-saison.

MSB-Poster.png

Avec une dotation de 250 000 $ et un titre international à la clé, cet évènement promet des matchs de très haut niveau. Si vous avez suivi le Choc de mi-saison l’année dernière, vous ne serez pas dépaysé par le format du tournoi de cette année.

La phase de poules du Choc de mi-saison aura lieu aux Monster Energy® DreamHack Studios, à Stockholm, à partir du 9 juin à 14h00, heure de Paris. Les 12 équipes seront réparties en 2 groupes de 6. Chaque groupe disputera des matchs au meilleur des deux manches en Round-Robin pour départager les équipes qui joueront les éliminatoires. Au terme de la phase de poules, les deux premières équipes rejoindront le tableau principal, tandis que les équipes ayant décroché les troisième et quatrième places seront placées dans le tableau secondaire. Les équipes ayant remporté les cinquième et sixième places seront éliminées.

Après la phase de poules, la phase du Phénix sera disputée à la DreamHack Summer de Jönköping à partir du 16 juin. Ce tableau à double élimination verra les équipes s’affronter dans des matchs au meilleur des 5 manches jusqu’à la finale, qui se jouera au meilleur des 7 manches. L’équipe issue du tableau principal bénéficiera d’un avantage d’une carte lors de la finale.

MSBTravel_Poster2.jpg

Voici les présentateurs et les commentateurs qui commenteront la phase de poules et l’évènement principal :


Team Dignitas – 1re place en Europe

Dig.jpg

Team Dignitas affiche un score de 13-1 pour la 1re phase et n’a perdu qu’une série face à Zealots. Team Dignitas, dans sa composition actuelle, a fait ses débuts au Gold Club World Championship fin 2017, où l’équipe a créé la surprise en battant les titans coréens de Ballistix et en terminant à la deuxième place après avoir affronté KSV Black.

Après d’impressionnantes performances au GCWC, la nouvelle équipe a continué sur sa lancée et remporté une Mêlée. Team Dignitas est actuellement la meilleure équipe occidentale et le favori européen de ce Choc de mi-saison.  

Fnatic – 2e place en Europe

fnc.jpg

Plusieurs des champions du Choc de mi-saison 2017 sont de retour pour défendre leur titre. Peu après la finale du HGC, l’équipe s’est séparée de Simon « scHwimpi » Svensson et de Jonathan « Wubby » Gunnarsson pour accueillir Benjamin « BadBenny » Eekenulv et Thomas « Ménè » Cailleux. Les débuts de la nouvelle formation ont été quelque peu difficiles, arrachant la quatrième place au GCWC, son dernier tournoi international (le premier disputé par le groupe actuel) après s’être régulièrement hissée dans le top 2 des évènements internationaux au cours des deux dernières années.

L’équipe a également réussi un sans-faute en 2017 lors de la Mêlée Ouest de Kiev, où le guerrier de Fnatic, Pontus « Breez » Sjögren a réussi l’exploit de ne pas mourir une seule fois de tout le tournoi ! Fnatic n’était pas donnée favorite en Suède l’année dernière, et la situation est similaire cette année. Quel que soit le parcours de l’équipe pendant cet évènement, on peut s’attendre à ce que le public soit galvanisé dès que les héros locaux de Fnatic monteront sur scène !

Method – 3e place en Europe

method.jpg

Au terme de la 1re phase, Method est à égalité avec Team Liquid en termes de ratio victoires/défaites et s’est qualifiée pour le Choc de mi-saison en remportant les éliminatoires du HGC. Plus tôt dans l’année, Method a subi un sérieux revers lors de la Mêlée Ouest, essuyant deux défaites face à des équipes nord-américaines avant de quitter le tournoi. Malgré tout, l’équipe a eu un sursaut lors de la 2e partie de la 1re phase.

Method devra affronter des adversaires redoutables dans le groupe B : Tempest, Team Dignitas et HeroesHearth Esports entendent bien se faire une place dans le tableau principal. Si Method parvient à s’élever au-dessus de l’équipe chinoise CE et des Taïwanais de Luna Meow, peut-être verrons-nous l’équipe monter sur la scène de la DreamHack Summer.

Gen.G – 1re place en Corée

gg.jpg

Les joueurs de Gen.G restent indubitablement les grands favoris coréens. Gen.G n’a pas déçu ses fans depuis le Choc de mi-saison de l’année dernière : après avoir remporté la finale du HGC, Gen.G a dominé le GCWC en remportant 21 champs de bataille et en n’en cédant que 3. Jung Hyuk « Sake » Lee et sa bande ne craignent rien ni personne, si ce n’est quelques rivaux de longue date.

Leurs adversaires ont largement de quoi analyser le jeu de Gen.G, mais l’équipe semble intouchable depuis quelques années. Gen.G réunit quelques-uns des plus grands esprits du jeu, et entre Jin Woo « Reset » Im et Jae Won « Rich » Lee, l’équipe affiche un niveau technique redoutable. Le Choc de mi-saison pourrait aussi bien s’intituler « Gen.G contre le monde, le retour ».

Tempest – 2e place en Corée

temp.jpg

Tempest a bénéficié de la cadence de jeu plus régulière qu’apporte le format de la ligue du HGC, et ses résultats sont en constante amélioration depuis les débuts de la ligue. Après avoir remporté le championnat d’été à Jönköping en 2016, au même endroit que cette année, l’équipe a connu une petite baisse de régime, participant à de nombreux évènements régionaux sans parvenir à se qualifier pour les tournois internationaux.

Mais le vent semble avoir enfin tourné pour Tempest : après de bonnes performances lors de la finale du HGC, l’équipe se qualifie maintenant pour le Choc de mi-saison après avoir surclassé d’autres équipes talentueuses issues de la même région. L’équipe a eu du mal à dépasser la 3e place dans sa propre région, mais elle entend bien reprendre son titre à la DreamHack Summer.

Ballistix – 3e place en Corée

blx.jpg

Après avoir perdu contre Tempest lors des éliminatoires du HGC, Ballistix s’est qualifiée à la 3e place du classement coréen pour le Choc de mi-saison. Mais ne vous y méprenez pas, Seung-Chul « sCsC » Kim et son équipe donnent toujours le meilleur d’eux-mêmes, et l’équipe n’est jamais descendue en dessous de la 4e place depuis sa formation en 2016. À ce niveau, une moins bonne performance serait vue comme un échec par les joueurs.

Ballistix se dresse comme un rempart inébranlable face aux forces à l’œuvre en Suède et brisera probablement les rêves de quelques équipes occidentales avant de se qualifier pour une autre demi-finale. Si tel est le cas, l’issue dépendra avant tout de la forme de Ballistix le dernier jour du tournoi. Reverrons-nous l’équipe de 2016 qui a remporté le championnat d’automne et le GCWC coup sur coup, ou celle de 2017, mise en difficulté par Fnatic lors la finale du HGC et écrasée par Team Dignitas au GCWC ?

Tempo Storm – 1re place en Amérique du Nord

Tempo.jpg

Les géants nord-américains vont saisir cette nouvelle chance de se couvrir de gloire en Suède. Tempo Storm a affiché d’excellentes performances lors de la finale du HGC, dominant la phase de poules face à l’équipe chinoise CE avant de remporter un champ de bataille contre Fnatic lors des éliminatoires.

Lors de la Mêlée Ouest, l’équipe est allée encore plus loin en battant Zealots avec un score de 3-0 et Fnatic (qui jouait toutefois avec un remplaçant) 3-1 avant de céder la victoire à Zealots dans le tableau secondaire pour terminer à la 3e place, décrochant ainsi les meilleurs résultats d’Amérique du Nord lors des récents évènements régionaux. Le groupe A devrait permettre à Tempo d’accéder au tableau secondaire, à condition de triompher de deux des équipes suivantes : Mindfreak, issue d’Australie/Nouvelle-Zélande, TheOne, venue de Chine, ou Fnatic.

HeroesHearth Esports – 2e place en Amérique du Nord

A2190550.jpg

L’époque où l’Amérique du Nord fondait tous ses espoirs sur Tempo Storm est révolue. HeroesHearth Esports affiche d’impressionnantes performances depuis son entrée dans le HGC par l’intermédiaire de la division libre, et l’équipe pourrait être un véritable atout pour la région dans ce Choc de mi-saison.

Lors de la Mêlée Ouest, HeroesHearth a vaincu Method et s’est même emparée d’un champ de bataille face à Team Dignitas avant d’être éliminée par Fnatic. Cette confrontation à la méta européenne semble avoir porté ses fruits, car l’équipe a dominé le reste de sa région par la suite, totalisant un score de 7-0 pendant la seconde moitié de la 1re phase.

CE – 1re place en Chine

CE.jpg

CE est un électron libre de ce Choc de mi-saison. Incapable de passer la phase de poules lors de la finale du HGC, l’équipe a retenté sa chance au GCWC, où elle s’est imposée face à Team Twelve et ses rivaux régionaux de Beyond the Game.

À la reprise des Gold Series, CE a entrepris de détrôner les maîtres jusque-là incontestés de Super Perfect Team pour conquérir la première place au terme de la saison de printemps. Ce succès leur a valu une place au Choc de mi-saison. CE est une équipe agressive et coordonnée qui devrait se faire remarquer au sein du groupe B.

TheOne – 2e place en Chine

theone.jpg

TheOne a fait sa première apparition en LAN (hors Gold Series) lors de la Mêlée Est à Taipei plus tôt dans l’année, triomphant de l’équipe taïwanaise Team LM avant de remporter un champ de bataille face à Team BlossoM et d’être éliminée.

Le joueur flex de l’équipe, Tianqi « Meng » Zhang, s’est fait connaître avec des héros comme Grisetête, Genji et Tracer, remportant des victoires cruciales contre des équipes régionales de renom. Si TheOne parvient à opter pour la bonne composition et à tirer des leçons des matchs du tournoi, l’équipe pourrait bien créer la surprise.

Mindfreak – Australie/Nouvelle-Zélande

MF.jpg

Héros d’Australie/Nouvelle-Zélande, les joueurs de Mindfreak (anciennement Nomia) font leur retour au Choc de mi-saison. Après une année tumultueuse qui a vu l’équipe céder sa place en finale face à ses rivaux régionaux Dark Sided, qui se sont séparés par la suite, Mindfreak a remporté la division Premier d’Australie/Nouvelle-Zélande et repris sa place sur le devant de la scène.

Malgré un sérieux manque de sommeil dû aux longues heures de voyage pour rejoindre Rio, puis la Suède, Fat94 et ses compères entendent bien s’imposer parmi les quatre grandes régions. Si vous aimez soutenir les outsiders, les joueurs de Mindfreak semblent tout désignés !

Luna Meow - Taïwan

lm.jpg

Après avoir quitté Soul Torturers, qui a représenté Taïwan au dernier Choc de mi-saison, Chia-Lin « booy005 » Li a fondé une nouvelle équipe : Luna Meow. Malgré des débuts hésitants lors de la dernière Mêlée Est, Luna Meow continue de dominer la scène de Taïwan. Lors de l’Horizon Clash, l’équipe a disputé un match de qualification serré face à Resurgence, d’Asie du Sud-Est, mais Luna Meow a fini par s’imposer et espère se distinguer dans le groupe B.


groups.jpg

Deuxième représentation

Au total, 25 joueurs et entraîneurs déjà présents à la DreamHack Summer 2017 feront leur retour pour ce Choc de mi-saison.

À chaque région ses enjeux, mais la plupart des fans suivront de près la rivalité qui oppose l’Europe et la Corée, qui ont remporté des trophées à tour de rôle au cours de l’année passée. Sur le papier, les équipes coréennes semblent mieux maîtriser certains aspects du jeu, mais elles devront jouer en Europe et gérer les effets du décalage horaire en plus de faire face aux stratégies développées par l’Amérique du Nord, la Chine, Taïwan et l’Australie/Nouvelle-Zélande. Alors, l’Europe pourra-t-elle remporter un nouveau Choc de mi-saison ? Les joueurs de Gen.G sont-ils une fois de plus destinés à repartir avec le trophée ? Consultez la page de l’évènement pour suivre les résultats des groupes et des éliminatoires.

Le Choc de mi-saison sera également diffusé en coréen, en russe, en français, en allemand, en polonais, en espagnol (Amérique Latine), en espagnol (Europe), en turc et en chinois.

Ajoutez la page de l’évènement à vos favoris pour consulter les résultats et rendez-vous sur playheroes.com/esports pour suivre toute l’action en direct dès le 9 juin !

Prêt à jouer ?

Télécharger Heroes of the Storm

Jouer gratuitement

Restez connecté