Lumière sur Muradin, sa vie, son œuvre

« Comment ça, ce n’est pas mon combat ? J’ignore pour qui tu te prends, mais j’ai des comptes à régler avec Arthas et ce n’est pas toi qui vas m’en empêcher ! »

- Muradin, roi de la montagne

Jadis tuteur du prince Arthas, Muradin ne put empêcher ce dernier de devenir le roi-liche. Muradin est issu de l’univers de Warcraft et les contrées d’Azeroth n’ont donc aucun secret pour lui. Dans Heroes of the Storm, Muradin endosse le rôle d’un guerrier endurci, capable non seulement de plonger au cœur de la mêlée et de perturber les ennemis, mais aussi de protéger ses coéquipiers. Ce redoutable nain se battra à vos côtés jusqu’à la mort et il sera sans conteste le Barbe-de-Bronze à recruter pour vos combats dans le Nexus !

Background

Au cours de la Deuxième guerre, Muradin fut le médiateur officiel entre Lordaeron et Khaz Modan. Ce rôle le rapprocha peu à peu de la famille royale et du jeune prince Arthas, à qui il enseigna l’art du combat et dont il devint le proche compagnon.

Hélas, en quête de l’épée maudite Deuillegivre, Arthas sombra dans la folie. Voulant l’aider, Muradin le supplia d’écouter ses conseils comme il l’avait fait tant de fois auparavant. Mais Arthas s’y refusa et fit de Muradin la première victime de Deuillegivre. Cependant, le courageux nain ne mourut pas. Après s’être remis d’une légère amnésie, il devint le représentant du clan Barbe-de-Bronze au conseil des Trois marteaux à la place de son frère, le roi Magni, figé dans le diamant.

Pour obtenir une présentation plus détaillée de sa personnalité et de ses capacités, n’hésitez pas à consulter la page consacrée à Muradin !

  • Muradin a les reins solides et n’hésite donc pas à voler dans les plumes de ses ennemis. « Lancer de nain » [E] inflige des dégâts lorsque Muradin retombe à terre. N’hésitez pas à l’utiliser pour initier le combat.
  • « Uppercut magistral » [R] n’a pas son pareil pour éloigner les ennemis de ses coéquipiers les plus fragiles, comme Valla ou encore Tyrande. Utilisez-le afin de gagner du temps pour vos coéquipiers se trouvant près des objectifs.
  • Le trait de combat de Muradin « Second souffle » peut s’avérer décisif lors d’un combat d’équipe traînant un peu en longueur autour des autels du Comté du dragon. Lancez votre attaque, éloignez-vous, attendez que Second souffle s’active, puis replongez au cœur de l’action pour asséner le coup de grâce !

« Voici mon marteau. Il en existe bien d’autres qui lui ressemblent, mais celui-là, c’est le mien. »

Certes, Muradin ne se distingue pas par sa grande taille, mais son modèle de départ dans Heroes of the Storm n’a pas froid aux yeux pour autant et s’attaquera sans faillir à tous les dangers du Nexus !

Le nouveau modèle de Muradin que nous vous dévoilons aujourd’hui fait la fierté des Barbe-de-Bronze depuis des générations.

  • Magni Muradin : Magni a eu beaucoup de mal à ravaler sa fierté et à accueillir Moira au sein du conseil des Trois marteaux, mais il savait que tel aurait été le souhait de feu son frère Muradin, afin de préserver la paix à Forgefer.

« Un nain, ça ne se lance pas ! »

- Muradin, roi de la montagne

Bien qu’ils ne soient pas originaires d’Azeroth, les premiers personnages nains à avoir fait leur apparition dans un jeu Blizzard sont Eric « l’Agile », Baelog « le Féroce » et Olaf « le Costaud » dans The Lost Vikings (1992) !

Les puissants nains jouent depuis très longtemps un rôle central dans l’histoire d’Azeroth et leur première apparition officielle dans l’univers Warcraft date de Warcraft II: Tides of Darkness. Les frères Barbe-de-Bronze, quant à eux, ont été introduits dans Warcraft III: Reign of Chaos (2002).

Lors des évènements de Warcraft II: Tides of Darkness et la Deuxième guerre, le roi Terenas Menethil II parvint à rallier sous sa bannière les différents royaumes humains ainsi que les nains des clans Barbe-de-Bronze de Forgefer et Marteau-Hardi du Nid-de-l’Aigle, les gnomes de Gnomeregan et les hauts-elfes de Quel’Thalas. De ce grand rassemblement des chefs des sept royaumes humains et des représentants de Khaz Modan et Quel’Thalas naquit l’Alliance de Lordaeron.

Au cours de la Deuxième guerre, Muradin fut le médiateur officiel entre Lordaeron et Khaz Modan. Ce rôle le rapprocha peu à peu de la famille royale et du jeune prince Arthas, à qui il enseigna tout ce qu’il savait sur l’art du combat et dont il devint le proche compagnon, jusqu’aux évènements qui conduire le prince, sous l’influence de l’épée Deuillegivre, à devenir le roi-liche.

Aveuglé par sa soif de vengeance, et bien qu’il fût conscient des conséquences de cet acte, Arthas décida de s’emparer de l’épée. Contre toute attente, ce fut alors sur Muradin que s’abattit la malédiction de Deuillegivre. Croyant son ami mort, Arthas partit s’attaquer à Mal’Ganis.

Pourtant, Muradin n’avait pas succombé. Frappé d’amnésie, il fut recueilli plus tard par un groupe de nains givre-nés. Il fut rebaptisé Yorg Foudrecœur, nom qu’avait porté avant lui un légendaire givre-né, et devint par la suite roi des Givre-nés.

Pour venger Muradin, Magni forgea Porte-Cendres, une arme à la mesure de Deuillegivre, d’Arthas et des morts-vivants.

  • « Moi aussi, j’étais un aventurier... avant de me prendre un éclat de glace en pleine caboche. » –Muradin

C’est à travers une série de quêtes dans World of Warcraft que les joueurs ont fini par découvrir la véritable identité de Yorg Foudrecœur et qu’ils ont également aidé Muradin à retrouver ses frères Brann et Magni Barbe-de-Bronze.

Lors du prélude au Cataclysme, le roi Magni Barbe-de-Bronze pensait qu’une tablette mystique, créée jadis par les titans, lui permettrait de « ne faire qu’un avec la montagne » et d’apaiser ainsi les terres déchirées et ravagées par les séismes. Hélas, l’expression « ne faire qu’un avec la montagne » était à prendre au sens propre, puisque lorsqu’il activa la tablette, celle-ci libéra une terrible malédiction qui pétrifia Magni dans le cœur de diamant de Forgefer.

À la suite de cette tragédie, le conseil des Trois marteaux fut créé afin de réunifier les clans nains et de leur donner voix au chapitre à Forgefer. Les clans Barbe-de-Bronze, Marteau-Hardi et Sombrefer seraient respectivement représentés par Muradin, Falstad Marteau-Hardi et Moira Thaurissan, la fille de Magni.

  • « Magni, mon frère aîné, est le roi des nains. Mon cadet, Brann, est un explorateur de renom. J’en aurais des complexes, si je n’étais pas aussi doué pour botter des derrières. » – Muradin

Brann Barbe-de-Bronze est le frère du roi Magni Barbe-de-Bronze et de Muradin Barbe-de-Bronze. En tant qu’un des fondateurs de la Ligue des Explorateurs, il est considéré comme l’un des plus grands explorateurs, anthropologues, archéologues et linguistes de son temps.

  • « On dit que les diamants sont éternels... J’espère pour mon frère que l’éternité n’a rien de définitif. » –Muradinn

Si vous possédez le modèle Magni Barbe-de-Bronze pour Muradin, votre compétence « Avatar » [R] brillera de mille feux !

  • « Je suis le roi des Givre-nés ! Aucun rapport avec Deuillegivre. » – Muradin
  • « Les Barbe-de-Bronze sont experts dans trois disciplines : le brassage de bière, le bottage d’arrière-trains et le tressage de barbes. » – Muradin

 

Depuis la première apparition des Barbe-de-Bronze dans Warcraft III: Reign of Chaos, de nombreux artistes talentueux ont tenté d’illustrer ces nains aussi emblématiques que courageux. Voici quelques magnifiques œuvres d’artistes du monde entier, mettant en scène Muradin Barbe-de-Bronze et quelques-uns de ses pairs.

« Muradin Barbe-de-Bronze » par SiaKim « Muradin Barbe-de-Bronze » par Paulo Henrique S.B. (Pulyx)

« Muradin Barbe-de-Bronze » par Jay Zhao (Michael Jay)

« Le roi de la montagne » par Diana Elefteridis (kalis) « Muradin » par DarkTod « Esquisses de Warcraft » par NikolaiOstertag « Muradin » par  u369

« Muradin Barbe-de-Bronze - World of Warcraft » par JRettberg

Le clan Barbe-de-Bronze et ses nains ont traversé les époques de Warcraft et leur participation aux grands combats et évènements du monde a façonné Azeroth.

Des siècles durant, les trois clans nains, Barbe-de-Bronze, Marteau-Hardi et Sombrefer, vécurent en paix à Forgefer sous le règne bienveillant du haut roi Modimus Courbenclume. Lorsque celui-ci mourut de vieillesse, des dissensions naquirent entre les clans et donnèrent lieu à une guerre fratricide pour le contrôle de la ville.

Ainsi débuta la guerre des Trois marteaux, un terrible conflit qui dura de nombreuses années, et au cours duquel le clan Barbe-de-Bronze parvint à s’approprier Forgefer et à en bannir ses rivaux. La guerre brisa toute forme de lien entre les clans et chacun partit de son côté pour se forger un nouvel avenir.

Lorsque la Horde des orcs envahit Azeroth, les nains de Forgefer proposèrent de rejoindre la Grande Alliance. Menés par le roi Magni Barbe-de-Bronze, les courageux habitants de la ville formèrent le cœur des forces de l’Alliance qui remporta ainsi victoire après victoire sur les orcs. Depuis ce temps, les nains de Forgefer demeurent des membres estimés de l’Alliance.

Si vous souhaitez en savoir plus sur Muradin, Magni et leurs comparses, n’hésitez pas à consulter les références ci-dessous :

Découvrez également des illustrations et captures d’écran officielles de Muradin, Magni et d’autres nains ci-dessous :

Muradin Barbe-de-Bronze :

Muradin lors de sa première apparition dans Warcraft III: Reign of Chaos Muradin dans World of Warcraft

Magni Barbe-de-Bronze :

« Bonjour, Arthas. Tu me remets ? On a des comptes à régler. »

Nous espérons que vous appréciez cette semaine consacrée à Muradin ! Qu’avez-vous aimé le plus et qu’espérez-vous voir à l’avenir ? N’hésitez pas à vous exprimer dans les commentaires ci-dessous !

Autres héros mis en lumière :

BourbieLi LiLuisailePyjamathur - TyraëlTychus

Prêt à jouer ?

Télécharger Heroes of the Storm

Jouer gratuitement

Restez connecté